French (Fr)Español(Spanish Formal International)English (United States)Deutsch(AT)English (United Kingdom)Deutsch (DE-CH-AT)

Sibylle Briner

Il faut également mentionner que lors des tournées de concert données avec le ténor Björn Casapietra, Sibylle Briner s'est fait connaître devant un large public,  dans toute l'Allemagne. Elle a également accompagné ce dernier lors du concert  émouvant donné en janvier 2010 à laPhilharmonie de Berlin au bénéfice des victimes du tremblement de terre haïtien.  Peu après, ce concert a été rendu public sur CD par Sony Music. A relever encore les nombreux concerts joués «outre frontière», hors du domaine classique, avec le demi-frère de Casapietra, Uwe Hassbecker, guitariste  du Rock-band «Silly».

La jeune Suissesse avait quatre ans quand elle commença à jouer du piano. Une année plus tard, elle entra au Conservatoire de Lucerne, sa ville d’origine, et à 12 ans fit la démonstration de son talent en jouant le Concerto pour Piano No 1 de Beethoven.

Après avoir obtenu le premier prix au «Hamburger Steinway-Wettbewerb 1987», elle poursuivit ses études de piano dans la classe de Hubert Harry à la Haute Ecole de Musique de Lucerne, études couronnées en 1992 par le diplôme de concertiste avec mention. La même année, elle obtint le premier prix au «Concorso Musicale Europeo Cità di Moncalieri» (Turin).

Une bourse octroyée par la fondation Dienemann à Lucerne lui permit, en 1993, de parfaire ses études à la Haute Ecole des Arts de Berlin auprès du professeur Klaus Hellwig, études poursuivies en 1998 auprès du professeur Georg Sava à la Haute Ecole de Musique «Hanns Eisler» et qui se terminèrent en 2001 avec la note 1,0 summa cum laude.

Par la suite, les cours de maîtrise suivis auprès de Leon Fleisher, Malcolm Frager, Ivan Klansky, György Sebök et Murray Perahia, ainsi que les rencontres avec Vladimir Ashkenazy, Mstislaw Rostropowitsch et Claudio Abbado contribuèrent à lui donner une grande émulation artistique. Claudio Abbado l’engagea à plusieurs reprises pour des concerts dans le cadre des «Berliner Festwochen». En outre, Sibylle Briner se produisit maintes fois comme soliste lors de festivals internationaux prestigieux tels que le Festival de Lucerne, le Festival Musical International de Davos, le «Classic Open Air Festival Berlin» ou les festivals de Turin.

A côté de son activité comme soliste avec orchestre et chef d’orchestre, et outre les récitals de piano, la musique de chambre représente un grand centre d’intérêt pour Sibylle Briner. Elle a déjà joué maintes fois avec des musiciens renommés, tels le Mandelring-Quartett, des solistes de L’Orchestre Philharmonique de Berlin ou les musiciennes du «Hardenberg-Trio» (CD collectifs avec œuvres de Beethoven, Brahms et Schostakowitsch). Avec le pianiste Patrizio Mazzola, elle forme, au piano, le duo «Bern-Berlin».

De surcroît, Sibylle Briner donne régulièrement des concerts  avec sa soeur, la violoniste Isabelle Briner («Mahler Chamber Orchestra», ainsi qu'en duo «Classic meets Jazz», avec le saxophoniste de jazz Gary Wiggins. Sur la base du livre de Jean Echenoz «Ravel», Sibylle Briner  a réalisé - avec l'acteur Pete Fitz - un programme Ravel couronné de succès.

Sibylle Briner avoue avoir une préférence spéciale pour les oeuvres de J.S.Bach, ainsi que pour celles du 20ème siècle , particulièrement  pour la musique inspirée du jazz (Georges Gershwin, Frank Martin, Caspar Diethelm, etc.) Il arrive que cette pianiste exceptionnelle  qui, à l'âge de 6 ans déjà improvisait d'après presque tous les genres de Bach à Erroll Garner, agrémente ses récitals de ses propres improvisations ou les complète avec de la musique de film connue de Michael Nyman, Philip Glass ou Yann Tiersen.

L’art magistral de Sibylle Briner se distingue par sa précision et sa spontanéité.
Par sa virtuosité, par son jeu plein de douceur et de force, chacun de se concerts laisse une émotion inoubliable.